L'article

17
juin
2005

CHANGEMENT A L’EST-ECLAIR, EMOI A LA MAIRIE DE TROYES

Si vous avez lu l’éditorial du « Journal de l’île de la Réunion » d’il y a 15 jours, vous savez que François Baroin a « une certaine considération pour la presse locale et les journalistes qui écrivent dedans à la condition que les plumitifs lui cirent les pompes et que le rédacteur en chef lui lise les papiers avant publication » ; c’est curieux pour un ancien pigiste d’Europe 1 !

L’arrivée de Patrick Planchenault comme rédacteur en chef à l’Est-Eclair n’a donc pas dû être apprécié à la Mairie de Troyes. Ce journaliste vient du Journal « France-Antille » et est fermement décidé à couper le lien unissant le bureau du Maire à celui du rédacteur en chef. C’est lui qui aurait poussé à la publication d’un article nettement critique, parut le lundi 6 juin dernier dans l’Est-Eclair où l’on jugeait avec peu d’aménité la volonté du Maire de ne pas choisir entre son bureau de la place Israël et celui de la rue Oudinot... Cet article, pourtant bien sobre, a jeté de l’huile sur les braises troyennes, enflammant la cité. Quand on voit ce qui est écrit dans le Journal de La Réunion, le Canard-Enchaîné ou ailleurs, on sourit de l’émoi provoqué à Troyes par quelques esquisses de critiques...

Mais notre jeune Maire ne supporte pas la critique et le grand bureau de gauche de l’Hôtel de Ville a frémi. Ceux qui s’étaient habitués à courber l’échine, à dire toujours ce qu’on attendait d’eux se font du mourron. Lasacoche a failli s’étrangler avec son café matinal, et John Franco Lacité, le scribe officiel d’Harry-Potter, s’est précipité sur les petites annonces, persuadé qu’il allait perdre son boulot sous peu...

Certains lecteurs, diligentés par la Mairie s’en sont émus ; les fonctionnaires municipaux relisent la feuille troyenne espérant enfin voir sortir des informations gênantes pour le pouvoir, et qui plus est, les éditos seraient de nouveaux attendus avec impatience comme au temps où la presse locale, par la qualité de ses informations et l’efficacité de ses analyses, avait une influence sur la vie politique auboise. On va voir de nouveau les informateurs avertir les journalistes et s’informer en lisant le journal local. Super !

En tout cas, la majorité des jounrnalistes locaux qui supportaient mal la censure municipale, a vu cette arrivée avec soulagement, espérant pouvoir de nouveau faire leur boulot efficacement.

Continuez quand même à lire « Auboisement Correct » si vous voulez lire les informations qui dérangent et qu’on ne lit pas ailleurs.



repondre Réagir à cet article     forumDéjà 1 commentaire

Les commentaires (1)

CHANGEMENT A L’EST-ECLAIR, EMOI A LA MAIRIE DE TROYES
  • Commentaire 820 lallement remy
    le 22 août 2006  à 05:51

    info : agression morales et nouvelles tentatives de detournements de propriete de mh guichard a beauvoir 10340 . cette affaire a deja fait l objet de publications dans votre journal ; sylvianne moreau avait eu un grand courage a cette epoque d evoquer cette histoire , encore merci elle ! vous etes donc inviter a observer a quoi tien un titre de propriete derriere une institution ballionner par un pouvoir !!!! le meme qui etouffe votre journal ! m le super redacteur dans l attente de vous lire merci pour cet espace d expression ! salutations distinguees de remy .

> L'ARTICLE EN IMAGE
> L'AUTEUR
> Audience
  • 10603 visites
  • 1 commentaires
  • Notez cet article :
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Fabriqué avec SPIP et YAML - Hébergé par CELEONET - Code & Design par INDIE